17 novembre 2022

Webinaire – Décoloniser les savoirs et les pratiques, un impératif de justice sociale

Ce webinaire est co-organisé par le RÉFIPS, la Chaire UNESCO ÉducationS & Santé et le Centre collaborateur OMS ÉducationS & Santé.

L’objectif premier de ce webinaire est de permettre une réflexion critique sur la hiérarchie des savoirs, laquelle n’a pas cessé de s’imposer en promotion de la santé malgré le nombre accru de voix qui s’élèvent pour un changement de paradigme à cet égard. La décolonisation des savoirs et des pratiques en promotion de la santé répond à un impératif de justice sociale puisqu’elle implique de mettre en lumière les mécanismes politiques et sociaux susceptibles de contribuer à la propagation et l’accroissement des inégalités de santé à l’échelle globale.

Ce webinaire explore des pistes propices à une co- production des savoirs et pratiques intégratives et plurielles, portées par des politiques publiques rigoureuses et efficaces. Nous aborderons la question en examinant deux sphères d’activité : la recherche et l’expertise. La domination fondée sur les savoirs (épistémique) au sein de la recherche universitaire relève avant tout d’une problématique d’ordre systémique puisqu’elle est le plus souvent directement reliée aux sources de financement. De même, la tendance à favoriser les expertises provenant de l’extérieur au détriment d’expertises locales dans les pays du Sud ou communautés fragilisées du Nord s’inscrit dans une dynamique hiérarchique restrictive et relativement peu efficace. Dans les deux cas, une réflexion critique et prospective s’impose.

En nous appuyant sur une série de quatre études de cas, nous nous proposons de réfléchir aux balises à poser pour promouvoir des collaborations entre chercheurs, décideurs et acteurs de terrain à la fois justes et fructueuses:

  • Valoriser la pluriversalité des savoirs et des pratiques en santé publique : que nous enseignent les philosophes africains ?;
  • Des collaborations intersectorielles santé-éducation à travers un dispositif de promotion de la santé en milieu scolaire et sa mise en œuvre au sein des différentes communautés de Nouvelle-Calédonie;
  • Approches et pratiques décolonisantes en promotion de la santé au Québec;
  • L’atelier de dialogue local : une méthode pour décoloniser les savoirs en promotion de la santé materno-infantile en Haïti.

Les présentations seront suivies d’une période de discussion amorcée par la modératrice et ouverte à tous les participants.

Jeudi 24 novembre de 12h00 à 13h30, heure de Montréal (GMT-5), en ligne :

https://bit.ly/décoloniser-savoirs

Intervenant.e.s :

  • Mélanie Boivin, Directrice générale du Centre d’amitié autochtone du Lac-Saint-Jean, Québec;
  • Obrillant Damus, Professeur aux Universités d’État d’Haïti et Quisqueya, Professeur associé à l’Université de Sherbrooke, Québec. Représentant national de la Chaire UNESCO Éducations et Santé en Haïti;
  • Carmella Fernandes Da Rocha, Chargée de mission projets stratégiques jeunesse, Province Sud de Nouvelle-Calédonie;
  • Rosalie Diop, sociologue, enseignante et chercheure à l’Institut population, développement et santé de la reproduction (IPDSR) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Sénégal;
  • Chantal Levesque, Responsable de programme, Faculté de l’éducation permanente, Université de Montréal;
  • Carine Nassif-Gouin, Responsable de programme, Faculté de l’éducation permanente, Université de Montréal.

Modératrice :

  • Carole Faucher, Anthropologue, Chercheure, Nordic Center for Conflict Transformation, Chaire UNESCO Éducations & Santé

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la Chaire UNESCO ÉducationS & Santé ou cliquez ici.

Consultez les ressources en ligne du RÉFIPS pour avoir accès à des connaissances, outils et actualités en promotion de la santé