Lettre en ligne – Juin 2020

25 juin 2020

Lettre en ligne – Juin 2020

Volume 20 | No 5 | Juin 2020

Prise de position conjointe RÉFIPS/UIPES

La pandémie causée par la COVID-19 fait ressortir la relation étroite entre la santé et ses déterminants sociaux, politiques, économiques et environnementaux, ce qui renforce la pertinence d’agir sur ceux-ci pour protéger la santé de tous.

En tant que réseaux internationaux en promotion de la santé, l’UIPES et le RÉFIPS se sont unis pour positionner le domaine de la promotion de la santé en cette période de crise.

Par son adoption d’une vision globale de la santé, la promotion de la santé fournit des réponses pour améliorer la santé et le bien-être des populations de manière durable et équitable.

Les méthodes et outils des acteurs de promotion de la santé s’inscrivent dans plusieurs champs d’action tels que la littératie en santé, la gouvernance et les politiques publiques, la participation communautaire et la mobilisation sociale ainsi que l’approche des milieux de vie.

Lire la prise de position

 

Suivez-nous sur Facebook !

Le RÉFIPS se lance sur les réseaux sociaux! Suivez-nous sur Facebook pour demeurer informé de nos projets, publications, événements et réalisations ainsi que ceux de nos membres et partenaires.

Au plaisir de connecter !

Accéder à la page

 

Enseignant-e-s, découvrez la Collection Partage

Produite par le RÉFIPS, la Collection Partage propose une série de ressources visant à guider la mise en œuvre d’actions de promotion de la santé s’inspirant des meilleures pratiques.

Ces ressources peuvent soutenir les enseignants de plusieurs programmes de formation tels que la santé publique, les sciences infirmières et autres domaines connexes.

Nos titres sont disponibles sur notre site web, incluant la 3e édition du Planifier pour mieux agir, mise à jour par la professeure émérite Lise Renaud. Les éditions précédentes sont d’ailleurs utilisées par de nombreux enseignants depuis une vingtaine d’années.

Découvrez l’ensemble de nos publications et commandez-les pour le prochain semestre !

Consulter les publications

    

 

De belles initiatives en Haïti

Un module de formation sur la discrimination et le stigmate

Sous l’initiative de son Co-fondateur Monsieur Fenel Bellegarde, l’Institut Haïtien de Langue des Signes en partenariat avec TekED, AIME-Haïti et OCONFOR a organisé un module de formation sur la discrimination et le stigmate à l’encontre des personnes en situation de handicap en Haïti sur cinq semaines.

L’objectif de cette formation était de permettre aux participants de mieux identifier les actes et attitudes discriminatoires desquels sont victimes les personnes handicapées pour pouvoir les combattre davantage. La question de la discrimination a été abordée tant sous l’angle de la santé, que ceux de l’accès à l’environnement bâti, de l’emploi, de la justice et de l’éducation.

Impliquant des intervenants haïtiens et étrangers, cette activité a réuni plus d’une cinquantaine de participants. Très satisfaits de cette formation, les participants comme les intervenants souhaitent que d’autres activités similaires puissent être implémentées afin de combattre la discrimination sous toutes ses formes.

Une contribution de Fenel Bellegarde, Co-fondateur de l’Institut Haïtien de Langue des Signes, Haïti

Des émissions télévisées pour un apprentissage par les pairs

Dans le cadre de son projet de lutte au nouveau coronavirus, la Direction Santé Scolaire du Ministère de l’Éducation Nationale d’Haïti vient de relancer les émissions « Kite Jen yo Pale » (« La parole aux jeunes »). Ces émissions mettent en vedette de jeunes écoliers qui interviennent à la télévision et à la radio sur la santé.

En mai dernier, une dizaine d’élèves, dont quatre jeunes universitaires, ont été formés sur le coronavirus à l’institution St-Louis de Gonzague. Cette formation fut suivie de l’enregistrement de deux émissions télé. La première portait sur les mesures de protection individuelles et collectives. La seconde présentait un débat entre ces jeunes sur la stigmatisation et la discrimination ainsi qu’un témoignage sur leur vie pendant le confinement et la fermeture des écoles. Ces jeunes en ont profité pour prodiguer des conseils à leurs pairs.

Ces émissions sont diffusées deux fois par semaine pendant deux mois sur la chaîne de télévision d’État et trois autres grandes chaînes privées.

Les émissions « Kite Jen yo pale » relèvent de l’éducation non formelle, de l’éducation par les pairs mais aussi de la participation communautaire, principe cardinal en promotion de la santé.

Une contribution du Dr Erold Joseph, Directeur de la Santé Scolaire, Ministère de l’Éducation, Haïti

 

Cinq pistes de discussion en réponse à la pandémie

Plusieurs organisations internationales auxquelles s’est joint le RÉFIPS présentent un document de réflexion visant à lancer le débat sur la contribution de la promotion de la santé dans la gestion de la pandémie de la COVID-19.

Les auteurs proposent cinq pistes de discussion centrées sur les principes fondamentaux de la promotion de la santé: l’intersectorialité, la durabilité, l’autonomisation, l’équité et une perspective étendue à l’ensemble du parcours de vie.

Lire le document

 

Rapport préliminaire sur la réouverture des écoles

En mai dernier, la Chaire UNESCO  et centre collaborateur OMS ÉducationS et Santé a lancé une initiative de partage des connaissances sur la réouverture des écoles dans le contexte de la pandémie. Plusieurs partenaires ont appuyé cette initiative, dont le RÉFIPS.

Maintenant disponible, le rapport préliminaire rassemble notamment les recommandations liées aux retour des élèves, les stratégies de communication utilisées, les leviers de la réussite du processus ainsi que les difficultés signalées.

Consulter le rapport préliminaire 

 

Consultez les ressources en ligne du RÉFIPS pour avoir accès à des connaissances, outils et actualités en promotion de la santé