Projets

Entente de coopération interrégionale de prévention de l'obésité chez les jeunes - Mons (Belgique) 23-11-2006

Santé du coeur - Projet de la section

L'obésité et le surpoids sont une préoccupation majeure de ce début du XXIe siècle. Dans l'ensemble des pays, ils sont ou vont devenir une cause réelle de mal-être, de maladie et de mortalité prématurée. La sédentarité, une alimentation déstructurée et trop énergétique en sont les principaux facteurs de risque. 

Dans les pays, les initiatives publiques et privées qui commencent à apparaître doivent tendre vers une action cohérente, coordonnée tant pour la prise en charge que pour la prévention. Les systèmes d'information doivent prendre la mesure de cet état de choses et évaluer les politiques, les processus et procédures mis en oeuvre. 

C'est pourquoi les signataires de cette Entente, se plaçant sous les auspices des Déclarations d'Amiens (2001) et de Québec (2004) prises lors des deux premiers colloques sur les programmes locaux et régionaux de santé, ainsi que sous les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé et de l’Union européenne, s'engagent résolument à mettre tout en oeuvre au regard de leurs compétences pour définir des priorités d'actions et de moyens dans la lutte contre l'obésité chez les jeunes. Ils s'engagent à établir et favoriser les voies pour une meilleure coopération entre les décideurs, financeurs, porteurs d'actions, à l'intérieur comme à l'extérieur des pays et des régions. Sans que cela soit limitatif, cette coopération pourra porter sur l’observation conjointe de l’évolution du problème. Elle favorisera, dans le champ de la promotion durable de la santé et de l'éducation pour la santé, les échanges d’expertises, de référentiels et d'outils validés… entre les intervenants et à quelque niveau que ce soit.

Ce dispositif international de coopération, au croisement entre la recherche et l'action, entre l'action et l'évaluation doit s’appuyer sur les plans et programmes nationaux et régionaux existants. Il vient les compléter dans une structuration plus globale et internationale. Cette plus-value doit être propice à une meilleure prise en compte et résolution du problème de l'obésité chez les jeunes. 

Les membres du Réseau francophone sur la santé du cœur et de prévention de l’obésité sont chargés d’impulser cette dynamique de coopération. 

Cette Entente pourra être prolongée par les signataires ou étendue à d'autres partenaires selon des modalités à définir.