Quoi de neuf ailleurs

Colloque : Ville, mobilités et santé - 31 mars 2010 – Ministère de la Santé et des Sports

Europe - A la une, extérieur

Collection « Villes durable et santé »

du Réseau Français des Villes-Santé de l’OMS

La notion de ville durable est de plus en plus entendue : effet de mode ? fait de société ? Dès ses fondements, le projet ville-santé de l’OMS qui se rattachait au cadre fondateur de la Santé pour tous a été enrichi des conférences successives d’Alma Ata et d’Ottawa sur la santé et de la charte d’Aalborg et de l’agenda 21 issu du sommet de Rio sur le développement durable.
A l’occasion de son vingtième anniversaire, le Réseau Français des Villes-Santé lance une série de rencontres consacrées au thème ville durable et santé.
Le 1er thème abordé sera mobilités et santé. D’autres suivront : espace public, sécurité, habitat, temps sociaux, etc.


1er Colloque : Ville, mobilités et santé

31 mars 2010 – Ministère de la Santé et des Sports

Les problèmes de santé liés à la sédentarité sont reconnus comme majeurs.
Comment l'environnement construit et les infrastructures influencent-ils la mobilité douce et la pratique d'une activité physique adaptée pour tous ? Quelles sont les mesures de planification urbaine qui contribuent à l'adoption d'un style de vie plus sain, à une qualité de vie et par conséquent produise plus de durabilité ?
Comment penser les mobilités dans nos villes pour qu’elles ne renforcent pas les inégalités sociales et territoriales de santé et favorisent la cohésion ?
Ce colloque tente d'appréhender la complexité des relations entre l'environnement construit, les mobilités, la santé et le bien-être, dans une perspective de durabilité.

Nous considérerons non seulement l'échelle spatiale mais aussi l'échelle temporelle qui semble de plus en plus constituer un facteur déterminant dans le choix des modes de déplacement.

 Ce colloque s’adresse aux élus, techniciens et partenaires des collectivités  territoriales, qu’ils soient issus du champ de la santé, de l’urbanisme, des transports,  du handicap etc.


 

Pour télécharger l'annonce, cliquez sur ce lien (PDF - 265 Ko)

Pour télécharger la fiche d'inscription, cliquez sur ce lien (PDF - 182 Ko)

Pour télécharger le préprogramme, cliquez sur ce lien (PDF - 89 Ko) 

[Adels-Territoires] Trois RDV importants en mars !

Europe - A la une, extérieur

L’association pour la démocratie et l’éducation locale et sociale – Adels
Vous invite à trois évènements de nature différentes en mars (détails ci-dessous) :

Le 1er mars
Soirée débat avec la Fonda “Après les élections : quelles nouvelles pratiques démocratiques”

Le 17 mars
Soirée débat “Que faut-il penser de la réforme des collectivités territoriales”

Le 26 mars
Séminaire de formation “De la taxe professionnelle à la contribution économique territoriale”

 

Lundi 1er mars 2010, de 18h à 21h
à la Macif (auditorium),
17-21 place Etienne Pernet, 75015 Paris

" Après les élections : quelles nouvelles pratiques démocratiques ? "

Soirée-débat autour du manifeste Fonda-Adels
Ancrer la démocratie dans les territoires !

***


En pleine campagne des régionales, il nous semble important d'affirmer qu'au delà des élections,
événement majeur de la vie politique, ce sont la culture et les pratiques politiques de notre pays qu'il faut transformer.

Le débat sera ouvert par une table ronde introduite par Jean-Pierre Worms
et animée par Philippe Merlant, journaliste,

avec la participation de Loïc Blondiaux, professeur de science politique à l'Université de Paris 1 et administrateur de l’Adels,
Nicole Maestracci, présidente de la FNARS,
Marie-Christine Simiand, présidente du CARNACQ,
Frédérique Pigeon, conseillère de Paris et adjointe au maire du 18è arrondissement,
Marie-Christine Blandin, sénatrice du Nord, les Verts (à confirmer).

Le débat sera conclu par Céline Braillon, présidente de l'Adels.

Cette soirée sera le point de départ d'un débat que nous voulons de grande ampleur
sur un sujet déterminant pour l'avenir de notre démocratie...
Venez nombreux!

Pour signer le manifeste: http://www.fonda.asso.fr/JE-SIGNE.html <http://www.fonda.asso.fr/JE-SIGNE.html>  

Pour consulter la liste des signataires du manifeste: http://www.fonda.asso.fr/Ils-ont-signe-manifeste-Ancrer-la.html <http://www.fonda.asso.fr/Ils-ont-signe-manifeste-Ancrer-la.html>

Pour s'inscrire à la soirée: http://www.fonda.asso.fr/Soiree-debat-manifeste.html?var_mode=calcul <http://www.fonda.asso.fr/Soiree-debat-manifeste.html?var_mode=calcul>


***

L’Adels vous invite
Le 17 mars 2010, à 18h30
à l’Adels
1 rue Sainte Lucie, 75015 Paris

" Que faut-il penser de la réforme des collectivités territoriales ? "

Soirée-débat autour du dossier de mars de la revue Territoires
et des travaux de la commission Adels-Unadel sur la réforme des collectivités locales

***


Les échanges entre participants seront animés par l’Adels et structurés autour des textes et des nombreux commentaires portés par les internautes sur

http://democratielocale.wordpress.com/

La soirée comportera un temps d’information des participants sur l’avancée de la réforme,
une mise en débat entre participants pour juger de ce qui est soutenable et ce qui ne l’est pas dans les projets du gouvernement.
L’Adels proposera enfin d’organiser une prise de position à transmettre aux députés.

Entrée libre et gratuite
 


***

L’Adels propose
Le 26 mars 2010, toute la journée
à l’Adels
1 rue Sainte Lucie, 75015 Paris

Séminaire de formation
" De la taxe professionnelle à la contribution économique territoriale "

***


La taxe professionnelle, au premier rang des ressources fiscales des collectivités territoriales depuis 1975
 est supprimée par la loi de finance N° 2009-1673 du 30 décembre 2009 qui prévoit de la remplacer par
la contribution économique territoriale sur la base des cotisations foncières
et sur la valeur ajoutée des entreprises.

Au-delà de la mécanique comptable,
il est nécessaire de situer cet événement dans son histoire,
de comprendre les modalités de sa mise en œuvre et la signification de la réforme
pour être en capacité d’expliquer les changements qui affecteront l’organisation des finances locales.

Le même module est proposé vendredi 26 mars, vendredi 7 mai et samedi 5 juin 2010

Le séminaire est ouvert aux élus des communes et intercommunalités en charge de la participation,
aux agents de l’administration, aux professionnels et militants associatifs et aux membres de dispositifs locaux de participation.

Chaque journée rassemble de 10 (minimum) à 25 personnes au maximum

Tarifs, renseignements, inscriptions : francois.hannoyer@adels.org


à propos de l'Adels :
L'Adels est un lieu d'échange et de propositions pour le développement de la démocratie locale.
Depuis son origine, en 1959, l'Adels regroupe des élus locaux, des militants associatifs, des professionnels intervenant dans le champ local et des citoyens engagés dans la vie locale.
Au travers des groupes de travail, des publications, des formations ou des colloques qu'elle organise, l'Adels agit pour que de nouveaux rapports s'établissent entre les citoyens et leurs représentants élus, rapports construits autour de la participation des citoyens à des processus de délibération collective.
L’Adels édite la revue mensuelle
Territoires.

 

Info Traumatisme: Mentor-VIP OMS

Europe - A la une, extérieur

Il vous est maintenant possible de déposer votre candidature pour participer au programme de l'OMS MENTOR-VIP pour la période 2010-2011.

MENTOR-VIP est un programme mondial de mentorat pour la prévention des traumatismes et la violence. Il est conçu pour aider au développement de compétences-clés auprès des praticiens de la prévention des traumatismes et de la violence en favorisant le contact de ces derniers avec des mentors compétents. Ce programme a été mis en place en 2007.

Bien que, chaque année, plus de 5 millions de personnes meurent de traumatismes, la prise de conscience des traumatismes en tant que problème de santé publique est encore en émerge. Dans ce domaine, les besoins en ressources de toutes sortes sont immenses, particulièrement dans les pays à bas et moyens revenus où le problème se pose avec le plus d’acuité.

Le mentorat est un moyen efficace de développer les compétences-clés nécessaires à la prévention des traumatismes et de la violence: recherche, mise au point de programmes, management et évaluation, médiatisation et communication, politique d’analyse et développement, entre autres.

Les arrangements à l’intérieur de ce programme prévoient une structure fonctionnant sur des formes d’interaction à bas prix, telles que courrier électronique et communications téléphoniques, et MENTOR-VIP ne finance pas les activités de mentorat.

S’il se présente des possibilités d’améliorer le mentorat par le biais de rencontres ou d’autres activités, ces opportunités seront réalisées aux frais de la paire mentor-mentoré. Quoiqu’il en soit, les arrangements de mentorat devront susciter suffisamment de contacts réguliers et substantiels à bas prix pour que soit assuré un mentorat de haute qualité.

Les personnes désireuses de s’inscrire à ce programme sont invitées à le faire sur le site web de l’OMS. Le Groupe de Coordination du programme examine les candidatures et attribue les mandats. Les mentors et les mentorés sont constitués en paires en juin et établissent ensemble un plan de travail pour dresser la liste des besoins en compétences du mentoré. Le mentorat se déroulera sur 12 mois et commence formellement le 1er septembre de chaque année.

L’OMS qui coordonne MENTOR-VIP est un membre du Groupe de Coordination - constitué de 7 membres possédant diverses compétences dans le domaine des traumatismes. Les mentors potentiels intéressés à participer à ce programme doivent posséder des compétences bien développées dans l’une au moins des catégories de compétences du MENTOR-VIP, ainsi que la capacité et l’intérêt avérés à échanger leur savoir avec des personnes moins expérimentées. L’OMS recherche également la diversité parmi les compétences qu’offre l’ensemble des mentors, ainsi que la diversité régionale et linguistique.

Les catégories de compétences suivantes sont recherchées :

  1. Planification et réalisation de recherche
  2. Élaboration et planification de programmes basés sur les données probantes
  3. Implantation et management de programmes
  4. Monitoring et évaluation de programmes
  5. Analyse et développement de politiques
  6. Transfert des compétences et des savoirs
  7. Stratégies de financement

Les personnes intéressées à devenir un mentor potentiel sont invitées à consulter le site de l'OMS http://www.who.int/violence_injury_prevention/capacitybuilding/mentor_vip/ et à manifester leur intérêt à l’OMS en adressant un courriel à vip@who.int. Les candidatures devront être présentées au plus tard le 14 mai 2010.

[RdR2010] Appel à Contribution

Europe - A la une, extérieur

Bonjour,

En octobre 2010, nous nous retrouverons lors des 3èmes Rencontres Nationales de la Réduction des Risques liés à l’usage de drogues. Le lieu choisi devrait être Montreuil en Seine-Saint-Denis.

En 6 ans, ces Rencontres sont devenues le rendez-vous des acteurs de la réduction des risques.

Les évaluations que beaucoup d’entre vous nous ont fait parvenir à l’issue de la dernière édition d'octobre 2008 rendent compte de votre envie d'aller vers plus d’échanges d’idées et de pratiques, de débats, d'ateliers interactifs, de stands ; bref vers un moment de réels partages entre nous plus qu’une succession de conférences et de paroles d’experts.

Le concept général de ces Rencontres 2010 a donc été totalement repensé afin que toutes et tous puissions y trouver ce que nous venons chercher, que l’on soit acteur salarié, bénévole communautaire, usager du système de santé ou militant de la cause.

Notre mouvement est jeune, dynamique, inventif, foisonnant de nouveaux outils, de projets innovants. L’organisation de ces Rencontres 2010 se doit de refléter ce dynamisme, ce pragmatisme et cette créativité qui caractérisent la RdR.

Notre projet est de créer un format novateur qui tiendrait à la fois du Salon - lieu de partage où l’on peut exposer ses outils et/ou projets, discuter de leur opportunité afin, pourquoi pas, de les adapter ailleurs s’ils répondent à un besoin identique - mais également lieu de rencontres, de partages d’expériences, de forums/débats.

Si ces Rencontres seront un temps privilégié de partage de nos savoirs et savoir-faire, un temps de reconnaissance pour notre mouvement, elles seront aussi un temps où la parole politique sera portée vers l’extérieur. N’oublions pas qu’en 2010 nous « fêterons » le 40ème anniversaire de la loi de 70. N’oublions que le 31 décembre prochain ce sera les 40 ans de la loi de 70. 40 ans de trop !

Vous l’aurez compris, le projet est ambitieux et ne pourra réussir qu’avec votre participation active.

Dans un premier temps nous aimerions savoir quel(s) thèmes vous souhaiteriez voir aborder durant ces rencontres et si vous prévoyez d'y apporter une contribution (forum, stand, poster, films...). Pour en savoir plus et nous répondre vous pouvez consulter le formulaire pdf disponible en cliquant sur ce lien (pdf - 172Ko).

 

Date de réponse souhaitée : avant le 28 février 2010.

7e Université d'été francophone en santé publique - Besançon

Europe - A la une, extérieur

Du local à l’international...

Depuis l’origine, notre Université d’été a souhaité développer des approches permettant de concilier deux mouvements, s’enrichissant mutuellement.

Tout d’abord, la proximité avec la population, l’expression et la participation des usagers, des patients et des élus. Cette dimension est une composante essentielle de la Charte d’Ottawa et de la promotion de la santé. En 2010, cette dernière fera l’objet d’un enseignement spécifique (« Méthodes et outils pour promouvoir la santé »). Par ailleurs, plusieurs modules proposés témoignent de cette préoccupation : « Territoires et santé : mise en œuvre de projets locaux cohérents et pertinents » et « Intervenir en nutrition : place des collectivités territoriales, comparaisons francophones ». Ils font tous les deux un lien direct entre un espace géographique et la santé de ses habitants. Deux nouveaux modules abordent des sujets sensibles correspondant à des lieux de vie spécifiques, l’entreprise (« Souffrance au travail et suicide : prévenir et agir ») et la prison (« Promotion de la santé en milieu pénitentiaire »). Le module « Éducation thérapeutique » est également emblématique de la nécessité d’avoir des relations d’une autre nature entre soignants et soignés, où l’écoute, l’enrichissement réciproque sont au cœur d’une démarche de santé renouvelée.

 

Pour en savoir plus, téléchargez le programme complet en cliquant sur ce lien (pdf - 994Ko).