Quoi de neuf ailleurs

Lettre Pratiques en santé N°10-2013

Europe - A la une, extérieur

Lettre Pratiques en santé N°10-2013

Rappel:

Actualité

Michel Crozier est décédé
Le sociologue Michel Crozier vient de mourir à l’âge de 90 ans. Né en 1922 à Sainte-Menehould (Marne), il est considéré comme un pionnier de la sociologie des organisations. Diplômé de HEC et d’une thèse de droit, il laisse une œuvre conséquente, dont L’Acteur et le système, livre traduit et débattu dans de nombreux pays. Chercheur au CNRS, il y a fondé en 1962 le Centre de sociologie des organisations (CSO), centre de recherche qui reste très dynamique aujourd’hui.  

Promotion de la santé

« Renforcer l’estime de soi chez les jeunes enfants » à destination des parents et des professionnels : 

 

 Ce livret est le premier support de ce type en France sur cette thématique. Il rassemble parents et professionnels autour d’une approche positive et non moralisante, apporte des éclairages sur ce qui se joue dans la relation parent-enfant en présentant les 4 piliers de ce qui fonde l’estime de soi : le sentiment de réussite, le sentiment de confiance, le sentiment d’appartenance, la connaissance de soi et des autres.

Développer l’esprit critique des jeunes vis-à-vis de l’influence des publicités sur leur santé : pourquoi et comment ?
Les jeunes sont une cible marketing privilégiée des industriels, notamment pour des produits peu recommandés pour leur santé. Développer leur esprit critique vis-à-vis des publicités est donc un enjeu de santé publique. Pour autant, très peu d’outils d’éducation pour la santé sont développés sur ce sujet. Dans une étude récente visant à mieux connaître les stratégies marketing adressées aux jeunes, notre objectif était de déterminer les éléments à prendre en compte afin de réaliser un outil capable de développer leur esprit critique face à la publicité. Dans cet article nous présentons les principaux résultats de cette étude.

Le rôle de la santé publique dans l’amélioration de l’équité en santé

 

Le Centre de collaboration nationale des déterminants de la santé définit, dans ce document, quatre rôles pour le secteur de la santé publique qui peuvent établir un cadre d’intervention pour promouvoir l’équité en santé : évaluer et faire rapport sur la présence et l’incidence des iniquités en santé ; conclure des partenariats avec d’autres organismes gouvernementaux et communautaires afin de déterminer des moyens d’améliorer l’état de santé des populations marginalisées ; modifier et orienter les interventions et les services ; et participer à l’élaboration des politiques.

 

Vers une évolution de la certification des sites santé

La loi créant la Haute Autorité de Santé (HAS) lui a confié la mission de certification des sites internet santé. La HAS proposera d’ici quelques mois un nouveau dispositif qualité en matière de sites dédiés à la santé qu’elle entend construire en concertation avec les usagers, les professionnels de santé, les pouvoirs publics et les éditeurs.

Aspects éthiques de la prise en compte des populations dans le processus d’évaluation d’impact sur la santé (EIS) 
Le rapport ci-inclus résulte d’un stage réalisé au cours de l’année 2011-2012 au sein de l’équipe du Comité d’éthique de santé publique (CESP), à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), à Montréal. Le mandat consistait à déterminer, dans la littérature, les aspects éthiques associés à la prise en compte des populations dans le processus d’évaluation d’impact sur la santé (EIS).

Médiation animale

« On vient chercher une douce caresse »

 

C’est à l’occasion d’une séance de l’atelier de médiation animale, le 23 avril dernier, à la résidence mutualiste du Fontanil en Isère qu’un résident atteint de la maladie d’Alzheimer a prononcé ces quelques mots avec beaucoup d’émotion. En France, à l’inverse du Canada et du Québec, le concept de zoothérapie est controversé, c’est ainsi que notre pays lui préfère la notion de médiation animale ou d'activités associant l'animal. La médiation animale vise à maintenir ou à améliorer la santé des personnes souffrant de divers troubles, aussi bien physiques, que cognitifs, psychologiques et/ou sociaux.

 

L’animal comme ancrage affectif pour les personnes âgées désorientées

La médiation animale est une carte supplémentaire pour travailler avec les personnes âgées désorientées. Comment l’utilisation d’un chien peut-il faciliter le travail en équipe ?

Inégalités de santé et précarité

Comment penser l'assistance avec les plus démunis ?

 

La ministre déléguée chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion a reçu, le 16 mai, le rapport thématique annuel de l'Observatoire de la pauvreté et de l'exclusion sociale (ONPES), intitulé « Penser l'assistance pour en sortir ».

 

Politiques territoriales de santé

Les collectivités s’intéressent à l’alimentation

 

Certaines collectivitéslocalesse sont engagéestrèstôtdansla lutte contre la malbouffe auprès d’acteurs professionnels et associatifs de leur territoire. Elles ontobtenu, c’est encourageant, desrésultatssignificatifs

 

Actualité et dossier en santé publique n° 82 : Collectivités territoriales et santé

 

Si vous souhiatez ecevoir l'article : "La promotion de la santé : un concept pertinent d’intervention des collectivités territoriales" que j'ai rédigé merci d'en fair ela demande sur le site à la rubrique "Contact": http://www.pratiquesensante.fr/contact/


Les collectivités territoriales sont au coeur de la question des territoires et de la santé. Les enjeux du partage et de la répartition des rôles, des compétences, de la gouvernance sont majeurs pour une politique de santé que l’on veut basée sur la contractualisation et la coordination. Ce dossier présente l’évolution des cadres juridiques, l’organisation et les nouveaux modes d’intervention des collectivités territoriales dans le champ de la santé publique.

 

Comprendre la réforme territoriale

 

Le gouvernement a présenté, le 10 avril, en Conseil des ministres, trois projets de loi de réforme territoriale. Le projet de loi « de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles » sera discuté entre le 30 mai et le 7 juin, au Sénat, en première lecture. Il a été fortement amendé par la commission des lois du Sénat. Le Courrier des maires présente l’architecture de la réforme territoriale engagée par le gouvernement, décrypte les points clés du premier projet de loi et détaille les principaux amendements votés sur ce texte par la commission des lois du Sénat.

 

N° 20 Communiquer avec votre territoire, entre besoins et moyens

Qu’elle soit interpersonnelle, grand public, partenariale, spécialisée ou scientifique, la communication doit faire l’objet d’un traitement particulier. Elle constitue en soi une stratégie qu’il ne faut en aucun cas négliger. Elle est au coeur des projets de territoire et donc au fondement d’une dynamique de développement local.

Approche par population

Un livret sur l'éducation aux comportements responsables apporte une aide à la mise en œuvre d'actions dans quatre domaines prioritaires : 

  • la formation aux premiers secours
  • l‘éducation nutritionnelle
  • la prévention des conduites addictives
  • l‘éducation à la sexualité

Il vise à accompagner les personnels dans leur démarche éducative, à les sensibiliser à ces problématiques et leur proposer des pistes d'action. Il précise notamment les principes et modalités de mise en œuvre pour chacun des quatre domaines évoqués et donne des informations utiles sur les ressources pédagogiques disponibles.

 

La santé périnatale dans les Pays de la Loire - Rapport 2013

 

Ce rapport propose une analyse des séries d’indicateurs régionaux en santé périnatale, complétée d'éléments de contextes nationaux et européens.
Les données du Panel d’observation des pratiques et des conditions d’exercice en médecine générale et celles issues des enquêtes nationales périnatales 2003 et 2010 viennent enrichir les constats.
Cet ouvrage est composé de six chapitres : - aspects sociodémographiques,- suivi de la grossesse, - déroulement de l’accouchement, - première année de vie de l’enfant, - mortalité autour de la naissance, - assistance médicale à la procréation et diagnostic anténatal.

 

Décloisonner la santé pour les handicapés mentaux

 

L'Unapei a consacré son 53è congrès national à l'accès à la santé des personnes handicapées mentales. Pour l'améliorer, elle appelle à décloisonner davantage le système de santé. 
Les parents de personnes handicapées mentales se seraient-ils mal fait comprendre, ces dernières décennies ? «Nous demandions à sortir nos enfants de l'hôpital. Mais c'était pour qu'ils aient une vie sociale... 

 

PPrévention médicalisée

L’éducation thérapeutique, 4 ans après : quelles évolutions ?

 

Il y a 4 ans, l’article 84 de la loi « Hôpital, Patients, Santé, Territoires » inscrivait au code de la Santé Publique l’éducation thérapeutique qui vise à « rendre le patient plus autonome en facilitant son adhésion aux traitements prescrits et en améliorant sa qualité de vie ».

 

Un site à découvert

http://loeildenile.eu/

Agence conseil en Affaires Publiques, nile est destinée à apporter aux associations de patients, professionnels de santé, producteurs de soins et pouvoirs publics un conseil stratégique et une expertise dans la réflexion et la mise en oeuvre de leurs affaires publiques.

 

 

Daniel Oberlé
Animateur du site Pratiques en santé

Conformément à la loi Informatique et Libertés n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez toujours d'un droit d'accès et de rectification des informations vous concernant, pour vous désabonner ou changer d'adresse écrire à : pratiquesensante@gmail.com

Appel à initiatives de l'AFPSSU

Europe - Evénement extérieur

Appel à projet et Initiative 2013

Depuis cinq ans, l’AFPSSU propose de valoriser et de récompenser des projets innovants de la maternelle à l’université, en vue d’un mieux-être et un mieux vivre des écoliers, des collégiens et des étudiants dans tous les aspects de leur cursus de leur scolarité et de leur vie.

L’orientation choisie cette année fait référence  au thème de la prochaine Journée Scientifique de l’AFPSSU prévue le 31 mars 2014 à Paris, qui portera sur :

« Prendre l’enfant dans sa globalité…. Ces petits riens qui changent tout »


Comprendre l'importance de ces petits riens

Comprendre l'importance de ces petits riens qui peuvent tout changer  pour la vie d'un élève à l'école et éviter le décrochage scolaire.

Au sein des établissements scolaires il peut y avoir des événements graves et ponctuels. Mais le plus souvent c'est l'accumulation et la répétition de petites choses qui conduisent à des situations difficiles, voire douloureuses pour tous: les élèves, leur famille, les professionnels. Chaque niveau scolaire est concerné : maternelle, élémentaire, collège, lycée, études supérieures.


La règle des 3 "P" : Protection-prévention-Promotion

Ce que l’AFPSSU souhaite en proposant ce sujet c'est :

- dire l’importance de toujours considérer avant tout l’enfant et ne pas le réduire à son statut d’élève: sa réussite de vie ne doit pas être corrélée à sa réussite scolaire sinon cela met en souffrance des milliers de jeunes en difficultés scolaires, leurs familles, leurs enseignants !

- Dire aussi que l’institution doit s’efforcer de montrer des modèles divers et variés de réussites et ne pas refermer le système et les gens sur la réussite scolaire.

- faire confiance aux jeunes, à leur famille, aux professionnels, à l’encadrement sans chercher à disqualifier les uns ou les autres pour promouvoir des solutions adaptées, souples dans le cadre des règlements généraux

- Identifier et faire connaitre au plan local et global, ce qui ne va pas et ce qui va bien, ce qui fonctionne et ce qui ne marche pas, pour apporter confiance, sécurité, optimisme


>> Lire le dossier de candidature



Date limite d'envoi du dossier : 15 décembre 2013


Nous espérons que vous serez nombreux à participer à cet appel. Beaucoup d'actions existent sur le terrain et l'mportant est de les faire connaitre. Nous vous remercions de diffuser ce message à vos contacts

Répondez-nous et faites nous connaitre vos actions en communiquant avec Colette Cossart, présidente du jury   colette.cossart@wanadoo.fr  tel (06) 07 96 52 87 . Dans la mesure du possible informez la avant fin juin de votre soufait de déposer un dossier



Offre de formation Santé 2013

Europe - A la une, extérieur

Le thème de la santé est un sujet prégnant pour les Collectivités territoriales et un axe majeur des interventions conduites par l’Acsé dans le cadre de la Politique de la Ville, notamment à travers le pilotage des Ateliers Santé Ville (ASV). C’est pourquoi dès 2010 l’Acsé et le CNFPT ont développé leur collaboration sur ce thème. Un premier parcours de formation a été initié par ce partenariat en 2010-2011.

 

L’offre de formation 2013 s’inscrit dans le prolongement de cette collaboration et intègre les besoins exprimés par les professionnels au travers de l’enquête annuelle ASV conduite par l’Acsé. Elle est structurée en deux parties :

Ø  un parcours de formation pour les prises de poste, plus particulièrement destiné aux coordonnateurs d’Ateliers Santé Ville, organisé par l’Acsé et mise en œuvre par l’Institut Renaudot et  le Centre de Ressources Politique de la Ville en Essonne.

Ø  une offre de formation continue, proposée par le CNFPT, permettant aux professionnels plus confirmés d’approfondir certains thèmes.

Information et modalités d’inscription :

Le programme détaillé des modules et les fiches d’inscriptions sont également accessibles sur :

ü  le site extranet de l’Acsé : www.acse-direct.lacse.fr

ü  le site de l’Institut Renaudot : www.institut-renaudot.fr

ü  le site du CRPVE : www.crpve91.fr

Journée d''échange "La démarche communautaire en santé ici et ailleurs"

Europe - Evénement extérieur

Toute l'équipe de l'Institut Renaudot a le plaisir de vous convier à la 15ème Université de l'Institut, qui se tiendra cette année au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) de Paris.

Rendez-vous donc le 8 juin 2013 de 9h à 17h30, pour échanger ensemble sur :

"La démarche communautaire en santé ici et ailleurs"

Alors qu'elle n'a jamais été autant évoquée en France, la démarche communautaire en santé semble aujourd'hui apporter des réponses pertinentes aux défis de demain : implication de tous les acteurs, participation citoyenne, transversalité, changements des rapports de savoir et de pouvoir...

  Mais quelles définitions, quels contours, quels objectifs et quels moyens donner aux démarches communautaires en santé, dans le contexte actuel ? Comment ce contexte influe-t'-il sur les démarches communautaires; et réciproquement, comment ces démarches peuvent-elles contribuer à le transformer ?

Et qu'en est-il dans les autres pays ? Les expériences "d'ailleurs" peuvent-elles nourrir et éclairer les expériences Françaises ?

Plusieurs praticiens et/ou théoriciens des démarches communautaires en santé viendront croiser leur regard et leurs pratiques avec les nôtres.

Mr Eric Breton (France), Mr Saul Fuks (Argentine), Mme Viviane Prats (Suisse) et Mr Bruno Vankelegom (Belgique)

Nous vous attendons nombreux pour échanger sur ce thème, autour d'une table ronde internationale et d'ateliers, afin de faire évoluer-ensemble-les pratiques communautaires en santé.

Dernières places disponibles !!!

Renseignements et inscriptions (avant le 20 mai 2013, places limitées)

Melle Gaëlle Paupe : g.paupe@institut-renaudot.fr ou 01 48 06 67 32

colloque santé jeunes - appel à contributions - date limite 2 mai

Europe - A la une, extérieur

Vous avez une activité ou une expérience en relation avec la santé des jeunes dans les pays en développement ou en France? Conduites à risques Suicide Grossesses précoces enfants-soldats Addictions (alcool, drogues, etc.) VIH-Sida  Violences  Chômage Migrations et santé cancer du col etc.


Complétez maintenant l'appel à participation afin de devenir orateur à la 8e journée provençale de la santé humanitaire sur le thème A la santé de la jeunesse (gratuit) ou tenir un stand (20€). (Règlement de l'appel à participation ci-attaché). ATTENTION : date limite de l'appel à participation : 2 mai 2013! (info: www.santesud.org)

Le Vendredi 29 novembre 2013 à la Faculté de Pharmacie d'Aix-Marseille Université
La Journée provençale de la santé humanitaire est un événement gratuit et ouvert à tous qui vise à sensibiliser le public aux enjeux du développement de la santé et à dresser des passerelles entre les acteurs de la solidarité nationale et internationale en transcendant les appartenances politiques et idéologiques. Avec quelque 25 orateurs (dont le Pr Marcel RUFO), 35 stands, 20 posters et 700 personnes attendues, la Journée provençale de la santé humanitaire est un rendez-vous annuel incontournable
pour tous les professionnels sanitaires et sociaux qui s'intéressent à la solidarité nationale et internationale.

Thématique 2013 : A la santé de la jeunesse!

Les jeunes (de 10 à 24 ans) représentent actuellement un quart de la population mondiale. En plein cœur de la tourmente qui les fait passer du monde de l'enfance à celui des adultes, les jeunes ont pour dénominateur commun une prise de risques accrue - par essence un phénomène sain lié à cette étape de leur vie - qui peut mener à divers problèmes de santé publique. Les jeunes à travers le monde sont soumis parfois très tôt aux inégalités les plus diverses, à une précarité économique et professionnelle grandissante, aux risques de comportements addictifs ou sexuels multiples, à la violence et à des situations d'exil ou d'errance pour certains...

Les résultats de la dernière enquête internationale HBSC de l'OMS, menée auprès de jeunes de 11 à 15 ans dans quelque 39 pays, révèlent cependant que les adolescents bénéficient d'une meilleure santé et de davantage de possibilités d'épanouissement qu'avant.

Mais selon l'UNICEF, "Les inégalité liées à la pauvreté, au statut social, au genre ou au handicap privent toujours des millions d'adolescents de leur droit à une éducation de qualité, à des soins de santé, à la protection et la participation."

Une étude portée par l'OMS et publiée dans la revue médicale Lancet souligne que sur
1,8 milliard de jeunes dans le monde, 2,6 millions meurent chaque année. 97% de ces décès surviennent dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Les principales causes en sont les accidents de la route, le suicide, la violence - particulièrement la violence conjugale! -le Sida, la tuberculose, la malnutrition et, pour les jeunes filles, les grossesses précoces et complications liées aux mutilations génitales. La plupart des causes de décès chez les jeunes sont évitables et peuvent être traitées. Nombreux sont les jeunes qui souffrent de maladies nuisant à leur capacité de croître et de développer pleinement leur potentiel ou qui continuent d'adopter des comportements compromettant à la fois leur santé actuelle et celle qu'ils auront à l'avenir : les problèmes de santé mentale et les conduites addictives en sont les deux exemples les plus frappants.

Les adolescents sont de plus en plus nombreux à adopter des comportements néfastes tels que la consommation de tabac, d'alcool et une alimentation déséquilibrée. En France notamment, l'INSERM révèle une envolée très préoccupante de la consommation des substances psychoactives (alcool, tabac et cannabis) pendant les années " collège ", notamment pour l'alcool.

Mais si la 64e Assemblée mondiale de la Santé a adopté en mai 2011 une résolution sur les risques pour la santé des jeunes, les données et surtout les politiques globales spécifiques à cette tranche de la population demeurent nettement insuffisantes.

Deux des huit Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) touchent des problématiques liées à la santé des jeunes.
" Le cinquième OMD vise à instaurer l'accès universel aux services de santé génésique et l'un des indicateurs en est la fréquence des grossesses chez les jeunes filles de 15 à 19 ans.
" Le sixième OMD, pour interrompre la propagation du VIH/sida, est assorti d'indicateurs comme une diminution de 25% chez les jeunes et il mesure aussi la proportion des jeunes de 15 à 24 ans ayant une connaissance complète et correcte du VIH/sida.

En dépit des évolutions récentes, la santé des jeunes demeure préoccupante, et l'augmentation de leur nombre dans les pays en développement laisse présager de nouveaux défis en termes d'inégalités en matières sociale, économique et sanitaire, trois piliers majeurs du développement. Il nous faut mieux cerner les nouveaux enjeux de cette jeunesse en construction qui est la seule garante de l'avenir du monde... C'est pourquoi cette 8e Journée provençale de la santé humanitaire réunit les structures les plus diverses pour réfléchir à la lumière de points de vues pluriels et complémentaires... à la santé de la jeunesse !

Comité scientifique de la 8e JPSH

Julie Bégin, Responsable de la communication de Santé Sud
Dr Paul Bénos, Gynécologue, Président de Santé Sud
Antoine Bruno, Educateur spécialisé, ancien directeur de Tremplins Santé Jeunes (aide aux jeunes des quartiers Nord en situation d'addiction)
Silvie Camil, Présidente du Planning Familial PACA et directrice du Planning Familial 13
Hélène Chastanier, Directrice de programmes à Santé Sud
Jean Delmont, Professeur en pathologies tropicales et importées, Président de l'Institut pour le développement sanitaire en milieu tropical (IDS) et Directeur de Centre de Formation et de Recherche en Médecine et Santé Tropicales (CFRMST)
Cyril Farnarier, Sociologue de la santé, Centre Norbert Elias à Marseille (UMR 8562)
Dr Guy Farnarier, Neurophysiologiste, Membre du Haut Comité de pilotage de Santé Sud
Bernard Granjon, Médecin, Président de l'association Osiris, ex-président de Médecins du Monde
Nicole Hanssen, Directrice de Santé Sud
Marie-José Moinier, Technicienne de laboratoire, secrétaire générale de Santé Sud

Pour plus d'informations, parcourez notre-site www.santesud.org