Genre et promotion de la santé à l'Université de Besançon : Tarif préférentiel!!!!

Europe - Evénement extérieur

Du 30 juin au 5 juillet 2019, Femmes et Santé participera à l'Université d’été francophone en santé publique à Besançon. 

 

Femmes et Santé co-pilote un module autour du genre et de la santé, intitulé « La promotion de la santé en tous genres, la mixité en questions ». Vous en trouverez une présentation à la fin de ce message.

 

En raison du soutien d’institutions nationales à l'organisation de l'Université, vous pouvez bénéficier d’un tarif d’inscription préférentiel de 100 Euros (au lieu des 850 euros pour les personnes s’inscrivant aurjourd’hui au titre de leur institution). Si vous souhaitez profiter de ce tarif, merci de faire référence à ce message lors de votre demande d’inscription (bulletin ci-joint).

 

Chaque participant-e s'inscrit à un module qu'il/elle suit pendant la semaine complète (31h de formation), l'inscription comprenant :

-          la participation au module choisi

-          la participation aux conférences

-          le dossier documentaire

-          les repas du midi (sauf mercredi)

-          la soirée du mercredi

-          les activités culturelles

-          les navettes de bus centre-ville/campus

 

Merci de diffuser cette information auprès de toute personne potentiellement intéressée.

 

Pour toute information complémentaire, n'hésitez pas à contacter Femmes et santé asbl

ASBL Femmes et Santé

Rue de Suisse 8
1060 Saint-Gilles

Tél : 0032/493.81.85.23

Coordinatrice : Manoë Jacquet manoe@femmesetsante.be

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

LA PROMOTION DE LA SANTÉ EN TOUS GENRES, LA MIXITÉ EN QUESTIONS

 

Ces dernières années la question du genre a émergé dans les débats publics et politiques. Tantôt support de résistances, tantôt scène de revendications, « le genre » appelle à des prises de position fortes, mais également à une réflexion croissante sur les inégalités sociales. Face à la multitude des points de vue en la matière, reste une question centrale : quand on parle de genre et de santé, quels sujets veut-on réellement évoquer ?

La confusion entre sexe et genre, mais également la prégnance des stéréotypes qui s’y rattache, ont révélé la complexité à penser le genre et ces inégalités dans nos pratiques, nos stratégies d’actions, nos politiques. Pourtant, le genre ne serait-il pas un important déterminant social de santé ? Dans ce module, la notion de mixité et de non-mixité sera interrogée En effet, ces deux stratégies sont une entrée favorable à une réflexion opérationnelle sur le genre. Alors que la mixité (voire la parité) est de plus en plus identifiée comme un critère positif d’évaluation par les institutions, les politiques et les actions de santé concentrent encore largement leurs messages et leurs interventions sur les publics féminins : dans cette perspective, qu’en est-il de l’impact de ces pratiques sur la santé des femmes et des hommes ? 

 

Ce module se propose donc d’amorcer une réflexion sur le genre, la mixité / non-mixité, la lutte contre les inégalités sociales de santé basée sur le genre. Il vise tout d’abord à préciser les concepts et les définitions et ensuite à s’interroger sur la manière dont ces questions traversent nos pratiques professionnelles.

Objectifs pédagogiques

·        Soutenir un questionnement sur le genre comme déterminant social de la santé

·         Clarifier les concepts de genre, mixité / non-mixité, inégalités de genre en promotion de la santé

·         Interroger les pratiques professionnelles sous l’angle du genre et des stéréotypes de genre


Contenu 

·         Le genre en promotion de la santé : concepts et articulation avec la pratique

·         La mixité / la non-mixité en promotion de la santé : définition, sens et mise en pratique

·         Identification des ressources et du réseau existant pour enrichir et accompagner la réflexion et les pratiques


Approche et organisation

La démarche participative combinera un apport de connaissances, une lecture critique de celles-ci en regard des expériences et des représentations des participants.e.s. Elle permettra notamment une mise en perspective des représentations individuelles et des pratiques professionnelles.

La pédagogie utilisée privilégiera les méthodes actives, qui permettront une co-construction du savoir, des productions de groupe et des réflexions individuelles.

Public

Ce module est ouvert à tout-e personne souhaitant intégrer une réflexion sur le genre à sa pratique (généralement professionnelle, mais pourquoi pas militante).

Responsables du module

·         Caroline Herasse, Membre du laboratoire lorrain de sciences sociales-2L2S EA 3478, Université de Lorraine

·         Manoë Jacquet, Coordinatrice de l’asbl Femmes et Santé (Belgique), responsable du réseau bruxellois « Femmes, genre et promotion de la santé »

·         Anne Laurent, Chargée de projets, Société Française de Santé Publique 

 

>> Programme  > Universite-ete-francophone-sante-publique-2019-1ere-annonce-1.pdf

>> Inscriptions >  inscription Uni été 2019.pdf