IRDES - Vient de paraître : Organisations et pratiques coopératives diverses entre médecins généralistes et infirmières dans le dispositif Asalée

Europe - A la une, extérieur

Si vous n'arrivez pas à visualiser ce message : Cliquez ici

  Irdes      Vient de paraître

Questions d'économie
de la santé,
n° 239, février 2019

 

 

Des organisations et des pratiques coopératives diverses entre médecins généralistes et infirmières dans le dispositif Asalée : une typologie des binômes

Anissa Afrite (Irdes), Carine Franc (Cesp, Inserm UMR 1018, Irdes), Julien Mousquès* (Irdes)

 

Téléchargez le Questions d'économie de la santé 239 de l'Irdes

Télécharger ce QES

 

 

 

Le dispositif expérimental de coopération entre médecins généralistes et infirmières, Action de santé libérale en équipe (Asalée), a plusieurs objectifs : améliorer la qualité de prise en charge des patients souffrant de maladies chroniques et sauvegarder du temps médical grâce à l'éducation thérapeutique et une délégation d'actes des médecins généralistes vers les infirmières. Démarré en 2004, il concerne aujourd'hui environ 700 infirmières et 3 000 médecins.
Cette typologie des binômes de médecins généralistes et d'infirmières participant au dispositif Asalée s'inscrit dans le cadre du programme d'évaluation DAPHNEE de l'expérimentation de coopération de ces professionnels. Elle complète les premiers travaux qualitatifs parus (Fournier et al., 2018) par une analyse quantitative exploratoire de 1 065 binômes de médecins généralistes et d'infirmières à partir d'une enquête menée mi-2015.
Trois classes de binômes se distinguent par l'intensité de l'activité des professionnels impliqués, leur ancienneté dans le dispositif et leur perception de ses apports, la nature et l'intensité des échanges au sein des binômes et le contexte ou mode d'exercice des infirmières. La classe 1 (38 % des effectifs) regroupe les binômes les plus anciens dans le dispositif, considérant positivement ses apports et dont l'activité est la plus intense, soit les binômes entrés dans une phase de maturité. La classe 2 (44 % des effectifs) est caractérisée par des binômes en phase de croissance, entrés plus récemment et présentant une activité intermédiaire. La classe 3 (18 % des effectifs) est surtout constituée de binômes en construction avec moins de deux ans d'expérience dans Asalée, et ayant l'activité dans le dispositif la plus faible.

 

*Auteur référent

 

Voir aussi :

Publications, séminaires et colloques réalisés par les chercheurs de l'Irdes sur la coopération entre médecins généralistes et infirmières

 

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

 

Nous suivre :

Facebook IrdesTwitter Irdes

 

Pour le service de presse

 

 

Anne Evans

evans@irdes.fr

Tél. : 01 53 93 43 02

 

 

Suzanne Chriqui

chriqui@irdes.fr

Tél. : 01 53 93 43 06