IRDES Lettre d'information n° 186 - Novembre 2017

Europe - A la une, extérieur


Lettre d'information de l'Irdes



    

 


Chaque second mardi du mois, retrouvez toute l'actualité de l'économie de la santé à l'Irdes : publicationscolloquesinterviewdonnées chiffrées et produits documentaires...

 Consulter l'historique de la lettre

Nouveau sur le site

Données chiffrées

Le graphique du mois

Evolution 2012-2016 de la part des patients hospitalisés sans leur consentement en psychiatrie : focus sur les placements en isolement et les mainlevées de mesures par le juge des libertés et de la détention

Documentation

Actualités santé et protection sociale

Veille thématique bimensuelle sur l'actualité en santé, réalisée à partir de revues de presse.

 3 novembre 2017
 20 octobre 2017

Veille scientifique en économie de la santé

Veille thématique mensuelle sur les systèmes et les politiques de santé, ainsi que sur l'économie de la santé, réalisée à partir d'articles, littérature grise, ouvrages...

 Novembre 2017

Produits documentaires

Nouvelle bibliographie :

Mise à jour :

Colloques et séminaires

Mardis de l'Irdes

  • Mardi 21 novembre 2017, à 11h00
    Gosselin A. (Centre Population et développement (Ceped), Université Paris Descartes – IRD, ERL Inserm 1244), Desgrées du Loû A. (Ceped, IRD) et Lelièvre E. (Ined) pour le groupe Parcours
    Prendre la mesure d'un tournant biographique : l'impact du VIH/sida sur les trajectoires de vie des immigrés subsahariens

 Informations et inscriptions

 

Calendrier des colloques

 Consulter le calendrier des colloques classés par date et par lieu

 

Interventions des chercheurs de l'Irdes

Zoom

Rappel

4th IRDES Workshop on Applied Health Economics and Policy Evaluation

Le quatrième séminaire international sur l'économie de la santé et l'évaluation des politiques publiques aura lieu à Paris les 21 et 22 juin 2018. Il est organisé par l'Irdes et la Chaire Santé Dauphine.

 Présentation et appel à communication

Publications

Editions de l'Irdes

L'Enquête santé européenne - Enquête santé et protection sociale (EHIS-ESPS) 2014

Célant N.Rochereau T.
Rapport n° 566 - Octobre 2017 - 282 pages - Prix : 35 €

Conduite par l'Irdes depuis 1988, l'Enquête santé et protection sociale (ESPS) est un outil pluridisciplinaire qui explore les relations entre l'état de santé, l'accès aux services de santé, l'accès à l'assurance publique et privée et le statut économique et social des individus enquêtés. En 2014, en collaboration avec la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), l'enquête ESPS a été le support de l'Enquête santé européenne (European Health Interview Survey-EHIS) qui devient, pour la France, la seule enquête généraliste sur le sujet représentative en population générale. L'année 2014 constitue ainsi la dernière vague du terrain de l'enquête ESPS dont les données de consommation de soins seront collectées et appariées aux données de l'Assurance maladie jusqu'en 2016. Pour la vague 2019 et les suivantes, prévues tous les six ans, la version française d'EHIS intègrera, en plus des questions européennes inscrites dans un règlement Eurostat, des questions spécifiques à la France sur la couverture complémentaire santé.
En 2014, ESPS est représentative d'environ 95 % de la population vivant en ménage ordinaire en France. Selon les résultats de l'enquête, près d'une personne sur trois âgée de 15 ans ou plus déclare un état de santé assez bon, mauvais ou très mauvais. Près de 40 % évoquent un problème de santé chronique et un quart une limitation dans les activités du quotidien. Les catégories sociales les plus défavorisées déclarent globalement être en moins bonne santé que les autres. Environ 9 % des femmes et 5 % des hommes souffrent de symptômes dépressifs, ce qui place la France au huitième rang des 26 pays pour lesquels ces données sont disponibles. 
Concernant la couverture complémentaire santé, près de 5 % des personnes déclarent ne pas en avoir. L'absence de complémentaire santé concerne avant tout les populations les plus précaires, comme les personnes au chômage et celles disposant de faibles revenus. Malgré des dispositifs d'aide existants (Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et Aide au paiement d'une complémentaire santé (ACS)), le premier motif de non-recours demeure le coût trop élevé des contrats. 

3 questions à...

... Zeynep Or et Anne Penneau à l'occasion de la parution du Document de travail n° 72 intitulé : « Analyse des déterminants territoriaux du recours aux urgences non suivi d'une hospitalisation »

  • Pourquoi une étude sur les urgences et avec quel objectif ?
  • Quels principaux déterminants de recours aux urgences observez-vous ?
  • Quelles pourraient être les pistes d'amélioration de l'accès aux soins, en particulier des plus âgés ?

 Lire l'interview

Vu sur d'autres sites

 Accéder à l'intégralité de la rubrique « Vu sur d'autres sites » du mois de novembre 2017

  • Assurance maladie - Sécurité sociale
  • Dépenses de santé
  • Enquêtes - Sondages
  • Etat de santé et recours aux soins
  • Géographie de la santé
  • Hôpital - Établissements de santé
  • Inégalités sociales de santé - Accès aux soins - Renoncement aux soins
  • International
  • Médicaments
  • Organisation des soins - Réseaux de soins
  • Politique de sante - Politique sociale - Politique publique
  • Professions de santé - Pratiques professionnelles
  • Protection sociale
  • Psychiatrie - Santé mentale
  • Vieillissement - Fragilité - Personnes âgées

 Accéder à l'intégralité des sélections 2007-2017 de la rubrique « Vu sur d'autres sites ».

Prochaine lettre le 12 décembre 2017


Rédaction : A. Evans et S. Chriqui, relecture : A. Marek, diffusion : S. Bequignon, conception graphique et mise en page : A. Sirvain, développement : J. Harrouin

© 1996-2017 Irdes - Tous droits réservés. Cette lettre ne peut être reproduite sans le consentement écrit et préalable de l'Irdes